Colloque international de l’OCDE, « Enseigner, un métier qui s’apprend ».

Le sujet au cœur des débats était la formation des enseignants.
Des spécialistes des questions d’éducation ont pu échanger au cours de deux tables-rondes.
La première table-ronde a été l’occasion d’évoquer les exemples de la Finlande et de l’Allemagne qui ont entrepris des réformes pour que la formation initiale des enseignants combine théorie et pratique. Ces pays ont également pris des mesures pour aider à l’insertion professionnelle des nouveaux enseignants.
La deuxième table ronde a permis d’étudier les exemples du Canada et de la Norvège qui ont réformé leurs systèmes de formation des enseignants en mettant l’accent sur la formation continue et l’évolution professionnelle des enseignants.

L’ambassadeur de France à l’OCDE, Pascale Andréani, a accueilli au Centre des Conférences de l’OCDE le ministre de l’Education Nationale, M. Vincent Peillon. Le ministre s’est entretenu avec le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurrìa, à l’heure où la France engage une grande réforme de la formation des enseignants.

M. Peillon a souligné l’importance de la formation des enseignants qui doit être un levier pour l’amélioration du système d’éducation et il a remercié l’OCDE pour les études qu’elle mène en matière d’éducation et qui sont source d’inspiration pour réformer l’école en France.

Photo OCDE

Dernière modification : 08/04/2013

Haut de page