L’OCDE analyse les bénéfices économiques d’une meilleure inclusion des personnes LGBT

La neuvième édition, publiée ce jour, du rapport biennal « Society at a Glance 2019 : OECD Social Indicators » (« Panorama de la société 2019 : les indicateurs sociaux de l’OCDE ») introduit de nouveaux indicateurs sur les populations LGBT.

Forte de plus de 17 millions de personnes dans les Etats membres, la communauté LGBT connaît, selon l’Organisation, une croissance démographique rapide. En dépit d’une meilleure acceptation au sein des sociétés étudiées, plus d’une personne concernée sur trois déclare avoir déjà été victime d’une discrimination fondée sur son orientation ou identité sexuelle. Ce phénomène est notamment constaté sur le marché du travail, où les données d’enquêtes et expérimentales démontrent les pénalités subies par les demandeurs d’emplois LGBT, dont la probabilité d’obtenir une offre est inférieure de 7% à celle d’un échantillon général.

Outre des conséquences sur leur santé, la stigmatisation et l’exclusion sociale des LGBT engendrent des coûts économiques qui pourraient être résorbés par des politiques inclusives. A cet égard, l’OCDE recommande aux gouvernements :
- de sensibiliser les populations, au moyen d’enquêtes, sur les populations LGBT et les défis auxquels elles font face ;
- d’agir sur le plan légal, d’une part, pour sanctionner les actes discriminatoires, et d’autre part, pour changer les comportements ;
- d’éduquer, à cet effet, les populations afin de lutter contre les préjugés inconscients qui inspirent les discriminations.

Dernière modification : 27/03/2019

Haut de page