L’OCDE publie sa Stratégie 2019 sur les compétences

La Stratégie 2019 de l’OCDE sur les compétences expose et analyse les politiques des pays membres de l’OCDE qui donnent des résultats probants en matière de compétences. Cette Stratégie actualise et révise la première Stratégie 2012 de l’OCDE sur les compétences en y intégrant les incidences de ce que l’on appelle les « mégatendances », mondialisation, transformation numérique, vieillissement démographique et migrations, et inclut le besoin de développer des dispositifs d’apprentissage tout au long de la vie.

Les principales recommandations politiques se structurent autour des trois composantes maîtresses de la Stratégie 2019 de l’OCDE :
rapport Stratégie 2019 de l'OCDE sur les compétences - JPEG
- Acquérir des compétences utiles tout au long de la vie. Pour que les pays puissent s’adapter et connaître la prospérité dans un monde en évolution rapide, chaque individu doit avoir la possibilité d’acquérir et entretenir un large éventail de solides compétences. Ce processus d’acquisition et d’entretien des compétences s’étend sur toute l’existence : il débute dès l’enfance, se poursuit au cours des jeunes années, puis tout au long de l’âge adulte. Il embrasse en outre tous les aspects de la vie puisqu’il se déroule non seulement de manière formelle, dans les écoles et l’enseignement supérieur, mais aussi de manière non formelle et informelle, à la maison, au sein de la collectivité et en milieu professionnel.

- Utiliser efficacement les compétences dans le cadre professionnel et social. L’acquisition d’une vaste palette de compétences solides n’est qu’une première étape. Pour que les pays et les individus retirent le maximum, économiquement et socialement, des investissements consacrés au développement des compétences, il faut offrir à tout un chacun la possibilité de donner la pleine mesure de ses capacités, au travail et en société, l’encourager en ce sens et prévoir des incitations à cet effet.

- Renforcer la gouvernance des systèmes de compétences. Le développement de compétences utiles et leur application effective requièrent des mécanismes de gouvernance fiables permettant de faire travailler en bonne intelligence les différents services de l’administration, d’associer les parties prenantes à l’ensemble du processus d’élaboration des politiques, d’élaborer des systèmes d’information intégrés et d’harmoniser et de coordonner les mécanismes de financement.

Pour en savoir plus : http://www.oecd.org/fr/competences/strategie-2019-de-l-ocde-sur-les-competences-9789264313859-fr.htm

Pour consulter la fiche France : http://www.oecd.org/fr/france/Skills-Strategy-France-FR.pdf

Dernière modification : 24/05/2019

Haut de page