L’antisémistisme est la négation de la République.

Edouard Philippe et de nombreux membres du gouvernement défileront ce mardi.

Le Premier ministre Edouard Philippe participera au rassemblement contre l’antisémitisme qui se tiendra ce mardi à 19h place de la République à Paris.

Quatorze autres ministres ainsi que neuf secrétaires d’Etat ont également confirmé leur présence : François de Rugy (Transition Écologique), Jean-Michel Blanquer (Éducation), Agnès Buzyn (Solidarités et Santé), Jacqueline Gourault et Julien Denormandie (Territoires), Frédérique Vidal (Enseignement supérieur), Franck Riester (Culture), Didier Guillaume (Agriculture), Marc Fesneau (Relations avec le Parlement), Élisabeth Borne (Transition écologique), Nathalie Loiseau (Affaires européennes), Annick Girardin (Outre-mer), Muriel Pénicaud (Travail), Sébastien Lecornu (Collectivités territoriales), Brune Poirson et Emmanuelle Wargon (Transition écologique), Christelle Dubos (Solidarités et Santé), Adrien Taquet (Solidarités et Santé), Sophie Cluzel (Personnes handicapées), Agnès Pannier-Runacher (Économie et Finances), Gabriel Attal (Jeunesse), Olivier Dussopt (Fonctionnaires) et le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Le président de la République Emmanuel Macron, qui a vivement dénoncé les actes antisémites et qui s’exprimera mercredi soir au dîner du CRIF, ne participera pas au rassemblement organisé à Paris.

Lors du dernier conseil des ministres, après la publication des chiffres annuels, Emmanuel Macron avait déclaré que l’antisémitisme était « la négation de la République (...)Nous serons intraitables vis-à-vis de ceux qui commettent de tels actes », selon des propos rapportés par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Dernière modification : 19/02/2019

Haut de page