M. Dominique LE MASNE, Conseiller diplomatique

Monsieur Dominique LE MASNE, Conseiller à la Représentation permanente de la France auprès de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

Quelles sont vos secteurs d’intervention auprès de l’OCDE ?

En tant que conseiller à la représentation permanente (RP), j’ai des attributions sectorielles pouvant être regroupées autour de 4 pôles principaux :

- énergie : suivi des travaux de l’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) et de l’Agence internationale de l’Energie (AIE).

- recherche, technologie, innovation, et suivi du du CPST (Comité des politiques scientifiques et technologiques)

- économie numérique (Internet, smartphones, etc …) via le Comité des Politiques de l’Economie Numérique (CPEN ou CDEP en anglais)

- développement à l’international (notamment Eurasie)

A chacune de ces enceintes sont rattachés de nombreux sous-comités et/ou groupes de travail.

Ainsi, à titre d’exemple, en tant que « conseiller énergie » de la RP, je participe aux travaux du Comité directeur de l’Agence internationale de l’énergie et des différents comités dans lesquels s’effectue les travaux de l’AIE (Groupes permanents sur la coopération à long terme, sur le dialogue global en matière d’énergie, sur les questions d’urgence, sur le marché pétrolier, comité pour la recherche et la technologie en matière d’énergie avec quatre sous groupes de travail (efficacité énergétique, technologies pour les énergies renouvelables, énergies fossiles...) et Comité du Budget.

Créée pendant la crise pétrolière de 1973-74, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) avait pour mission dans un premier temps de coordonner les mesures à prendre en temps de crise des approvisionnements pétroliers. Au fur et à mesure que les marchés de l’énergie évoluaient, l’AIE a elle aussi changé. Initialement axée sur le pétrole ou les combustibles fossiles, elle s’est progressivement élargie, par exemple, aux énergies renouvelables, ou à la prise en compte du changement climatique et de l’environnement en général. Ses statistiques (notamment le World Energy Outlook publié chaque année) font autorité dans le monde entier. Les travaux actuels de l’Agence sont axés sur la réforme des marchés, la coopération en matière de technologie de l’énergie et les relations avec le reste du monde, notamment avec 7 grands producteurs et consommateurs d’énergie, les BRIMICS (Brésil, Russie, Inde, Indonésie, Mexique (membre de l’OCDE mais pas de l’AIE), Chine et Afrique du Sud

En quoi consistent vos fonctions de conseiller à la RP ?

En liaison avec le Secrétariat Général pour les Affaires Européennes (SGAE) qui élabore les positions interministérielles devant être tenues par les représentants français dans les différentes instances, le conseiller travaille sous la responsabilité de l’ambassadeur, représentant permanent et sur ses directives ; dans le cadre de ses attributions :

  • il contribue en amont à la préparation des réunions grâce aux contacts noués et entretenus avec le Secrétariat de l’OCDE et les représentants des délégations des autres Etats membres,
  • il participe à la diffusion des informations générées par les travaux de comité ou de toutes informations pertinentes aux administrations françaises concernées,
  • il alerte le gouvernement et les administrations concernées, en amont, sur l’importance des sujets à l’ordre du jour et sur les conséquences de certains évènements, telles les revues par « les pairs », les publications importantes de l’OCDE...
  • il s’assure de la représentation satisfaisante par les administrations concernées de la France aux multiples réunions et au besoin y supplée,
  • il veille à ce que les positions débattues et surtout adoptées ne soient pas contraires à nos intérêts et servent si possible nos positions,
  • il diffuse les comptes rendus des réunions par télégramme diplomatique et participe à leur rédaction, voire effectue celle
  • il organise les réunions appropriées, entre administrations, cabinets ministériels, et secrétariat de l’OCDE, assurant un rôle de coordination.

Dernière modification : 24/09/2014

Haut de page