Participation de M. Bruno Le Maire, de Mme Catherine Colonna, de M. Pap Ndiaye, de Mme Brigitte Bourguignon, de M. Franck Riester et de Mme Chrysoula Zacharopoulou à la réunion ministérielle du conseil de l’OCDE (Paris, 9-10 juin 2022)

PNG

M. Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, Mme Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, M. Pap Ndiaye, ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, Mme Brigitte Bourguignon, ministre de la santé et de la prévention, M. Franck Riester, ministre délégué auprès de la ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé du commerce extérieur et de l’attractivité, et Mme Chrysoula Zacharopoulou, secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargée du développement, de la francophonie et des partenariats internationaux, participent à la réunion ministérielle du conseil de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui se tient les 9 et 10 juin 2022 au siège de l’Organisation à Paris.

Lors de la session consacrée aux conséquences économiques du conflit en Ukraine, M. Bruno Le Maire rappellera les mesures prises par la France pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, et par l’Union européenne pour éliminer sa dépendance aux énergies russes. Il soulignera la nécessité de répondre au risque de crise alimentaire en apaisant les tensions sur les marchés agricoles et en garantissant l’accès des plus vulnérables aux biens alimentaires : c’est le sens de l’initiative FARM (Food and Agriculture Resilience Mission / mission de résilience alimentaire et agricole) qu’il appellera à rejoindre.

Lors de la session consacrée au renforcement du partenariat de l’OCDE avec le continent africain, Mme Catherine Colonna rappellera la nécessité pour l’OCDE de développer des partenariats mutuellement féconds dans le prolongement des engagements pris lors du sommet sur le financement des économies africaines le 18 mai 2021 à Paris, et alors que le continent est frappé de plein fouet par les conséquences de l’invasion russe de l’Ukraine. Elle soulignera l’importance de travailler avec l’Union africaine et nos partenaires africains en matière de sécurité alimentaire, avec l’initiative FARM (Food and Agriculture Resilience Mission / mission de résilience alimentaire et agricole) lancée par la France et endossée par le Conseil européen de fin mars 2022, de transition énergétique avec les partenariats pour une transition énergétique juste (JET) et de réponse aux pandémies.

Lors de la session consacrée à l’avenir de la jeunesse, M. Pap Ndiaye partagera les résultats prometteurs de l’initiative française « 1 jeune 1 solution » qui a conduit à un fort recul du taux de chômage des jeunes.

Lors de la session consacrée à la prévention des pandémies, Mme Bourguignon soutiendra le développement des capacités de surveillance de l’évolution des pandémies, à travers la négociation d’un nouvel accord de l’Organisation mondiale de la santé pour la prévention des pandémies et le développement des initiatives européennes HERA et ECDC. Elle appellera ses partenaires à rejoindre l’initiative PREZODE, qui implique un grand nombre d’acteurs internationaux pour une plus large prévention des maladies infectieuses émergentes.

M. Franck Riester plaidera pour une plus grande cohérence entre les politiques commerciales, environnementales et sociales, qui permettra de favoriser des échanges plus résilients et plus durables et d’accroître la prospérité mondiale.

Mme Chrysoula Zacharopoulou soutiendra les investissements en faveur de la transition énergétique de l’Afrique, alors que la crise énergétique mondiale vient rappeler la nécessité d’accélérer la transition vers des systèmes énergétiques plus durables afin d’atteindre nos objectifs climatiques.

Dernière modification : 09/06/2022

Haut de page