Perspectives économiques de l’OCDE : les incertitudes commerciales ralentissent la croissance mondiale

Dans le cadre du Forum de l’OCDE, l’Organisation publie le 21 mai 2019 ses nouvelles prévisions, qui confirment un ralentissement de la croissance mondiale à +3,2 % en 2019 sous l’effet des fortes incertitudes commerciales. Les échanges commerciaux ne devraient progresser que de 2,1 % cette même année. Le secteur manufacturier est particulièrement touché, tandis que celui des services résiste. L’OCDE a notamment revu en baisse par rapport à mars dernier ses prévisions de croissance dans plusieurs pays émergents (Argentine, Turquie, Brésil, Mexique et Afrique du Sud). En Chine, la prévision est maintenue à +6,2 % pour 2019, en baisse par rapport à 2018 (+6,6%). En 2019, le ralentissement devrait être également marqué en zone euro (+1,2 % en 2019), sous l’effet d’une croissance faible en Allemagne (+0,7 %) et en Italie (croissance nulle), tandis que les Etats-Unis devraient enregistrer une croissance encore dynamique (+2,8 %). La prévisions de croissance pour la France est maintenue à +1,3 % pour 2019 et 2020.

Les risques pour l’économie mondiale demeurent élevés : tensions commerciales, ralentissement plus marqué en Chine et accroissement de la dette privée pourraient détériorer encore les prévisions.

L’OCDE invite les gouvernements à agir pour revigorer la croissance : investir dans les infrastructures, le numérique et les compétences pour relever les défis du futur ; en zone euro, associer réformes structurelles et politique budgétaire pour stimuler l’activité ; et mettre fin aux contentieux commerciaux en accroissant la coopération internationale.

Consulter le rapport et les présentations :
http://www.oecd.org/eco/outlook/economic-outlook/

Dernière modification : 21/05/2019

Haut de page