Publication de l’étude économique de l’OCDE sur la France

L’OCDE prévoit dans son dernier rapport sur la France une croissance de 0,1% et un déficit public de 3,5% en 2013, ainsi qu’une croissance de 1,3% et un déficit public de 3% en 2014. Pierre Moscovici a pu souligner en réponse que « les réformes engagées depuis plusieurs mois attestent de la détermination du gouvernement à accroître le potentiel de croissance de l’économie française, dans la justice et le dialogue. L’OCDE, dans bien des cas, en souligne la pertinence ». Les diagnostics du gouvernement et de l’OCDE « sont du reste souvent convergents et les recommandations de l’OCDE à quelques exceptions près partagées ». Comme le souligne l’OCDE, l’économie française n’a « pas de déséquilibres macroéconomiques majeurs : l’endettement des ménages des français est limité, la démographie française est dynamique, le système bancaire est solide. Elle possède dès lors un clair potentiel de rebond, dont la matérialisation dépendra de l’activité chez nos partenaires économiques et des politiques que nous conduirons collectivement ». Soulignant notre volontarisme et notre sérieux en matière d’assainissement des finances publiques, l’OCDE rejoint aussi le gouvernement en recommandant de s’en tenir à l’effort prévu pour « ne pas ajouter encore de l’austérité à notre faible croissance » (P. Moscovici, 19/03/13).

Dernière modification : 21/03/2013

Haut de page